Bienvenue sur Plaisance et Plaisanciers

ACHAT, VENTE ET ENTRETIEN DU BATEAU
Un rêve Vous faites un rêve : Bateau (à moteur)
Dans votre rêve de cette nuit, apparaissait le terme bateau. Il y a plusieurs définitions du rêve bateau mais la signification suivante est celle que je préfère :
- rêver que vous naviguez sur un bateau à la surface d'une eau pure, signifie que vous êtes destiné à un brillant avenir,
- un rêve dans lequel vous êtes sur un bateau en bonne compagnie, promet une série d'événements heureux.


Mais d'après une ancienne interprétation onirique, en général, tout voyage en bateau, est un présage favorable, surtout pour des procès ou des affaires embarrassées.
Du rêve à la réalité, le chemin peut être long car acheter son premier bateau est un rêve que l’on croit parfois inaccessible... à tort! Moyennant une bonne préparation, votre projet d’achat a toutes les chances de se transformer en réussite que vous choisissiez un bateau neuf ou un bateau d’occasion.
Il faut savoir que le coût d’un bateau ne se limite pas à son prix d’achat. Des frais d’entretien, d’assurance, de stockage s’ajoutent chaque année. Si ces paramètres sont bien intégrés, ce ne sont plus des freins mais des dépenses de fonctionnement prévisibles. Quel bateau choisir ?
Les critères de choix sont en général les suivants :
- la zone de navigation principale,
- la taille du bateau,
- les capacités de stockage (dans un port ou dans votre jardin),
- le budget et vos envies.
Un bateau transportable signifie petite taille et possibilité de place de port à sec, ou stockage dans un jardin. Un bateau habitable impose en générale une place au port à l’eau en général.

Programme flèchePour quel programme ?
Faites le tour des envies de tous les membres de la famille si vous voulez que ce soit un rêve commun : navigation fluviale, maritime, mixte, pêche occasionnelle, sports nautiques tous les week-ends ?
A chaque programme son bateau ! Vous avez le choix entre le marché du neuf et de l’occasion. Une occasion doit s’entourer de garanties que fournit plus facilement un professionnel. Si vous achetez à un particulier, soyez accompagné d’une personne expérimentée si ce n’est pas votre cas.

Permis flèche Quelles sont les autorisations nécessaires ?
La conduite de bateaux moteur de plus de 6 chevaux requiert un permis bateau. Le permis option côtière permet de naviguer de jour comme de nuit, et sans limitation de puissance, en deçà de 6 milles d’un abri, ce qui est suffisant pour faire le tour des côtes françaises. L’extension hauturière autorise toutes distances : le tour du monde est même envisageable ! Le permis option eaux intérieures permet la navigation sur les rivières et plans d’eau intérieurs à bord de bateaux de moins de 20 mètres. En fonction du type de navigation envisagée, un armement de sécurité précis doit être embarqué.

Fonctionnement flècheQuel budget de fonctionnement ?
L’anticipation est une question de sécurité et elle concerne également l’entretien régulier du bateau. Prévoir le fonctionnement annuel, c’est aussi provisionner un budget, qui peut être conséquent si vous faites appel à des professionnels, moins, si vous effectuez vous-mêmes une partie des tâches.
Parmi les frais fixes, comptez :
- une taxe maritime (la francisation) qui varie en fonction de l’âge du bateau et de la puissance moteur si le bateau est immatriculé en mer,
- une vignette VNF en fonction de la longueur pour naviguer en rivière,
- d’éventuels frais de transport ou grutage, la place au port si besoin est, l’assurance impérative.

Assurance flècheSoigner le poste assurance
L’assurance est un point essentiel. Le contrat doit englober une responsabilité civile spécifique pour couvrir les indemnités dues aux victimes, une responsabilité individuelle pour faire face au risque d’accident corporel sur vous-même ou toute autre personne à bord, et des garanties en cas de pertes, d’avaries ou de frais de retirement.
Il s’agit ici de couvrir les dommages subis par le bateau, les frais d’assistance et de sauvetage, le vol, la perte totale et les indemnités réclamées par l’Etat à la suite d’un naufrage ou d’un échouement. Tout en faisant le tour des compagnies d’assurances pour demander des devis, n’hésitez pas à recueillir l’avis des professionnels du nautisme et des voisins de ponton.
Si votre programme est purement fluvial, rejoignez une association comme l’ANPEI, qui peut vous apporter un service dans ce domaine.

Entretien flècheL’entretien annuel
Le bateau nécessite également une nouvelle couche d’antifouling chaque année en mer, tous les trois ans en rivière. En termes d’entretien :
- le poste vernis est conséquent si vous avez craqué pour une belle unité en bois,
- le poste peinture est fonction de l’âge pour les bateaux en acier,
- quasi inexistant à l'extérieur si vous avez opté pour un bateau en matériaux composites. Enfin, n’oubliez pas de comptabiliser quelques consommables pour le ou les moteurs.

banque flècheComment financer l’achat ?
Une fois que vous avez choisi le bateau qui correspond parfaitement à vos attentes et à vos possibilités de sorties, de stockage et d’entretien, reste la question du financement. Si vous ne disposez pas de la somme totale, vous pouvez acheter à crédit. Il ne vous reste qu’à faire le tour des banques pour comparer les taux.

Trouver le bateau flècheOù trouver le bateau ?
Pour transformer votre rêve en réalité flottante, vous avez :
- les petites annonces des journaux spécialisés,
- les ports de plaisance que ce soit les ports de mer ou les ports en eau intérieure,
- les sociétés de location qui renouvellent leur flotte,
- vous avez aussi la possibilité d’aller en Belgique ou en Hollande, pays ou le choix est à mon sens le plus grand. Vous pouvez y aller seul ou par l’intermédiaire d’une société de courtage.

En attendant, si votre décision est prise, n'hésitez plus, passez à l’acte.


Le Crédit maritime : acheter son premier bateau
Crédit Camping-car, bateau, mobil-home : calculez votre mensualité