Bienvenue sur Plaisance et Plaisanciers

Les News
Archives-2015 Archives-2016 Archives-2017 Archives_2018 LES NEWS 2019
Pour lancer l'affichage, cliquer sur les photos



Cette nouvelle rubrique a pour but de vous transmettre des informations, vous qui venez me visiter. Ces « News » vous informeront sur des sujets divers et variés comme :
- la vie du port (La nouvelle Marina Port Saint Louis) et ses démêlés avec Port de Paris,
- l’attente d’un plaisancier (recherche, ...),
- des infos sur la voie d’eau (la Seine, l'Oise, ...),
- ou tout simplement porter à votre connaissance une information.

Port Cergy II : aux habitants de plancher
Le projet du nouveau port sur la zone maraîchère suscitant trop d'opposition, la municipalité invite les habitants à l'élaboration d'un aménagement.
Port Cergy 2
Par Marie Persidat, le Parisien Val d'Oise du mercredi 15 mai 2019

Tourisme à Pont-de-l’Arche : une halte fluviale à 3,5 millions d’euros
L'Agglomération Seine-Eure s'est penchée jeudi 25 avril 2019 sur le plan de financement de la halte fluvial. Le projet n'a pas fait l'unanimité et suscite encore des questions.

Vinci
L’île de la Poterie, face au centre-ville de Pont-de-l’Arche, devrait accueillir la future halte fluviale.

L’investissement est conséquent pour la Case (communauté d’agglomération Seine-Eure). Les élus communautaires ont voté, jeudi 25 avril 2019 au soir, une délibération portant sur la halte fluviale de Pont-de-l’Arche. Plus précisément : son plan de financement, qui comprend les demandes de subventions.
L’opération coûte un peu plus de 3,5 millions d’euros. Les subventions totales dépassent légèrement 1,5 million d’euros, soit 300 000 € de financements européens et environ 1,2 million d’euros en provenance de la Région, dans le cadre du contrat d’agglomération. Reste à payer un peu plus de 2 millions d’euros par la Case, le vice-président chargé du tourisme, Jean-Yves Calais (SE), espérant que l’Agglomération trouve des subventions supplémentaires.

Sur l’île de la Poterie
La halte fluviale sera aménagée sur l’île de la Poterie, à quelques brasses de Pont-de-l’Arche. Le dossier a été ouvert en 2015, l’Agglo comptant profiter du potentiel de son territoire. Plusieurs critères ont plaidé pour cette nouvelle structure : l’« escale en connexion directe avec [le] centre-ville », la présence d’un « nombre important de commerces [avec] retombées directes », « un site d’escale naturel et atypique », de « nombreuses animations sur les berges »…
Lors du conseil communautaire, le sujet n’a pas fait que des heureux. Jugeant ce « tourisme polluant et élitiste », Alexis Fraisse (EELV) s’inquiète de la part importante à payer par la Case :
- Il y a des moyens plus intelligents de dépenser de l’argent.
Tandis que Jean-Yves Calais rappelle les potentielles « retombées économiques », le président Bernard Leroy (UDI) revient sur l’objectif de la délibération, « demander des subventions ». Il reste encore des démarches à réaliser : consultation, études auprès des opérateurs afin de déterminer celui qui « pourrait faire cette escale ». La Case devra ensuite valider définitivement le projet.

Offre touristique
Faire venir des touristes » suscite en tout cas l’intérêt de Jean-Jacques Coquerel (PS). Mais l’élu de Val-de-Reuil s’interroge sur l’« offre touristique » :
- Il n’y a pas de chambre d’hôte, pas de ferme auberge !
Jean-Yves Calais lui répond :
- Ils dorment sur le bateau, il n’y a pas d’hébergement. Notre escale serait la seule entre Paris et la mer où on pourrait offrir du loisir et de la détente. Le territoire a deux golfs, un ensemble de petits châteaux très jolis, une base de loisirs…
Le maire de Pont-de-l’Arche complète les propos de son collègue de Léry.
- Certaines escales ou bus attendent les touristes et les font sortir du territoire. Il y a aussi des escales de nuit où les bateaux restent au moins 20 h sur site », assure Richard Jacquet (PS).

Vrai cachet
Pour Bernard Leroy, le projet est encore en chantier. Mais il est au moins sûr de la base en termes d’offre touristique.
- Pont-de-l’Arche est une ville médiévale. Il y a un vrai cachet. Les touristes ont-ils envie d’un château de la Vallée de l’Eure ou de sport ? L’escale à Vernon, c’est Giverny, rien d’autre. Nous allons voir si nous arrivons à construire quelque chose d’attractif et complémentaire. »
L’Agglomération doit s’assurer au moins que du monde s’arrêtera à Pont-de-l’Arche. C’est ce qui inquiète Daniel Jubert (LR) :
- Il faut être certain que les gens restent à bord des bateaux après Les Andelys. Je les vois passer devant chez moi tous les jours. Je les trouve assez vides, les bateaux.


La Dépêche de Louviers du lundi 06 mai 2019

Le bateau-atelier de Daubigny voguera bientôt
La réplique de l'embarcation du peintre du XIXe siècle a été remise à l'eau. Elle proposera prochainement des balades.
Daubigny
Le Parisien du samedi 27 avril 2019

Pollution de la Seine par VINCI
Une enquête va être ouverte
Vinci
Le Parisien du vendredi 26 avril 2019

Et si la Seine redevenait une autoroute à bateaux?
Le transport de marchandises y a augmenté de 3,8% en 2018.

Herblay

Par Jean-Gabriel Bontinck, l'article complet.
Fichier
Le Parisien du 22 avril 2019

Cormeilles-en-Parisis
Le futur port de plaisance

Cormeille
Le Parisien du lundi 08 avril 2019

Les SeaBubbles
ATTENTION DANGER. Ces véhicules flottants vont se croire les « Rois » du fleuve. A l’exception de la majorité des bateaux de plaisance et des bateaux des mariniers, les bateaux de tourisme ont parfois un comportement douteux avec les bonnes règles de navigation. J’imagine les dégâts à 50 km/h en plein travers d’un bateau-mouche qui aura tourné sans prévenir pour faire son demi-tour. En cas d’accident qui sera responsable ? A suivre...

SeaBubbles
Le Parisien du mercredi 20 mars 2019

Les berges vont être réaménagées
La ville va lancer des travaux de réhabilitation en deux temps, afin de valoriser la promenade le long de la Seine.

Herblay

Par Alexandre Boucher.
Fichier
Le Parisien du 09 mars 2019

Que faire des terres du Supermétro
Plutôt que de garder ses déchets de construction à l’intérieur de la A86, Le Grand Paris va polluer les départements limitrophes. Le projet de port industriel de Carrières-sous-Poissy en lieu et place de la Marina Port St. Louis entrait dans ce schéma.

Terres

Par Thibault Chaffotte avec Jila Varoquier.
Fichier
Le Parisien du 10 février 2019

Le canal Seine-Nord Europe dévoile enfin son tracé dans l’Oise
EXCLUSIF. Nous nous sommes procuré le parcours du secteur 1, long de 18 km entre Compiègne et Pont-l’Évêque. Ponts, écluse, emprise sur le bâti, quais de chargement. Tout est désormais programmé.
Marina

Île-de-France & Oise : Elie Julien.
Fichier

Accès à l'article Le Parisien du 10 janvier 2019

Les grands Projets du Val d'Oise
La Marina va sortir de terre.

Grands Projets
Source : le Parisien Val d'Oise du 07/01/2019

Bonne Année 2019

Tous mes voeux pour cette nouvelle année pleine de belles navigations

Tous mes voeux 2019

Mardi 01 janvier 2019

Mise à jour le 15-Mai-2019