Plaisance et Plaisanciers

Les ports de vente aux Pays-Bas en octobre 2001 (Nota : les prix mentionnés datent de 2001)



Les ports de vente

Un port de vente en Hollande est simplement un port ou tous les bateaux présents sont à vendre. Ces ports sont nombreux, de tailles différentes et quelquefois complètement couverts, les bateaux étant bien évidemment à flot. Ce qui frappe, en premier lieu, c’est le nombre de bateaux présentés à la vente. Ces ports sont quelquefois spécialisés dans un type de bateaux, haut de gamme par exemple, rien de disponible à moins de 300 000 Euro.



Comment procède-t-on ?

On parcourt les pontons, on visite, l’accès étant libre, et on repère le ou les quelques bateaux qui pourraient convenir. Ensuite on passe à la capitainerie du port pour avoir les clés et ainsi visiter l’intérieur du bateau. On passe au suivant, on rêve, puis enfin, on en retient un. Ensuite la règle est simple.



Vous avez pris votre décision ?

Vous faites votre choix sur un bateau après l’avoir visité intérieurement. L’essai du moteur se fera en allant vers la grue de levage pour vérifier la coque. Ce n’est pas vous qui piloterez mais une personne du port ou, pourquoi pas, le vendeur qui se sera déplacé suite à votre intérêt. Deux options sont alors possibles, le bateau est sain ou des travaux sont nécessaires.


1er cas, le bateau est sain :
- vous confirmez votre choix, c’est-à-dire, vous achetez le bateau. Les frais de sortie d’eau sont à la charge du vendeur. Mais, si vous vous rétractez au dernier moment et si vous refusez le bateau sans raison, les frais sont à votre charge.



2ème cas, la coque ou l’hélice est endommagée :
- soit vous vous rétractez et les frais restent à la charge du vendeur (le bateau est censé être en bon état et cette découverte n’est pas de votre responsabilité),
- soit vous acceptez le bateau après entente, baisse du prix de vente ou remise en état par le vendeur et nous revenons au cas 1, les frais sont à la charge du vendeur.



Par contre, si vous demandez un sondage de la coque par un expert indépendant, il sera entièrement à votre charge.
Vous voyez c’est très simple. Il ne vous reste plus qu’à traiter les problèmes administratifs.
Ce qui est moins évident, c’est de choisir quand cela fait une journée que vous visitez ces ports et que vous voyez des bateaux, des bateaux, …
Se faire aider par un professionnel est très utile quand vous visitez un bateau. N’oubliez pas que les normes de construction sont différentes entre la France et la Hollande, en particulier pour des bateaux anciens. Une mise en conformité pour une immatriculation maritime peut-être coûteuse.


Vous, vous êtes dans un rêve et votre jugement est faussé, lui, il fait son métier sans à priori. De plus il prendra en charge tous les problèmes administratifs et logistiques (cas d’un rapatriement par la route si vous le souhaitez).
C’est pourquoi il est très important d’avoir défini le cahier des charges pour aider à la sélection de votre futur bateau. De toute façon, à la fin, dans un port, vous aurez le coup de cœur et votre rêve prendra forme.



Tous les bateaux présents dans cette rubrique sont des bateaux que j’ai visités. Ils étaient tous en bon état, en particulier la peinture extérieure. Ils correspondaient à mon cahier des charges qui était le suivant :
- respect du budget défini,
- vedette en acier mer/rivière (priorité à la rivière),
- entre 11 et 12m de longueur,
- 1,2m maximum de tirant d’eau,
- moins de 3,5m de tirant d’air,
- deux postes de pilotage et propulseur d’étrave,
- homologable en France, en 4ème catégorie mer,
- un minimum de frais pour une mise en conformité avec la législation française.



La concrétisation de ce cahier des charges portait le nom de Carpe Diem, mon premier bateau.



Bateaux à vendre en Hollande
Ports de plaisance
Sites de vente pour l’achat d’un bateau neuf ou d’occasion
Retourner en haut