Plaisance et Plaisanciers

Louez votre bateau pour les vacances ou pour un weekend


Pensez-vous que c’est un loisir réservé à une élite, avec des revenus financiers conséquents ? Détrompez-vous, en vous groupant avec quelques amis, une location d’une semaine ne vous coûtera guère plus que de passer une semaine à la montagne en hiver pour skier.


Vous pensez que c’est compliqué ? Non, louez un bateau pour un week-end pour essayer, vous n’avez pas besoin de permis pour cela, et vous trouverez vous même la réponse (le permis n’est obligatoire que pour les propriétaires).


Allez, laissez-vous tenter, la découverte de villages, la rencontre conviviale avec les riverains, les haltes fleuries, le passage des écluses, le salut des navigateurs, l’envol d’un héron, le farniente sur le pont ou un peu de vélo sur le chemin de halage feront de vos vacances un vrai dépaysement. Vous ne le regretterez pas et peut-être vous croiserai-je un jour à la sortie d’une écluse ou à une halte le soir. Si vous le voulez bien, étudions les cinq étapes pour faire votre première croisière en étant au macaron (nom donné à la barre sur les péniches).




Choisissez votre parcours et votre bateau

Pour cela, contactez les loueurs en prenant les coordonnées dans les revues spécialisées comme "FLUVIAL" ou par Internet (voir aussi les liens sur le site) pour recevoir leur brochure. Sélectionnez un bateau en fonction du nombre de personnes prévues pour la croisière. Un conseil, ne tenez pas compte des couchages possibles dans le carré, mais uniquement du nombre de cabines. Cela vous donnera de l’espace pour circuler librement.
Cela permettra aussi de vous isoler de temps en temps si vous le souhaitez.


Quand faire votre réservation ?

Pour partir en été, il vous faudra réserver en début d’année. Ou bien, même mieux, réservez au salon nautique de la porte de Versailles début décembre. Beaucoup de loueurs sont là et vous pourrez visiter certains des bateaux proposés, comparer les prix et les services... et commencez à rêver à vos prochaines vacances. Les loueurs demandent, en général, 40% du prix total de la location au moment de la réservation. Le carburant n’est pas compris dans ce prix. Il vous est aussi possible de souscrire un forfait pour le nettoyage du bateau car celui-ci doit être rendu propre.


Etudier votre parcours

Au moment de votre réservation, achetez la carte de navigation dont vous aurez besoin sur votre parcours. En la consultant, ce sera le début du voyage..., mais aussi, peut-être, le début d’une passion qui ne vous quittera plus le reste de votre vie.



Que mettre dans les valises ?

Vous utiliserez surtout des vêtements légers, short, maillot de bain plutôt que des cirés. Prévoyez tout de même quelques vêtements de pluie et, selon la région et la saison, des vêtements chauds. N’oubliez pas les indispensables chaussures de tennis, car les bateaux n’aiment pas les chaussures de ville, et de plus, celles-ci sont dangereuses.
Evitez les valises rigides et choisissez des sacs de sport car sur un bateau la place est comptée et des bagages encombrants pourraient vous gêner au cours de votre séjour. Vérifiez, avant l’embarquement, que vous n’avez pas oublié votre téléphone, votre jeu de cartes, votre appareil photo, une paire de jumelles et une lampe torche. Pensez aussi, si vous en possédez un, au petit convertisseur 12V/220V pour les chargeurs de téléphone portables ou à un adaptateur 12V/USB pour prise allume-cigares (comme sur les voitures). En fin de compte, vous n’avez besoin que de peu de choses. Vous pourrez même louer des vélos pour les balades.


C’est le grand jour et le début de l’aventure

Vous verrez c’est simple, le bateau se pilote grâce à deux commandes : un levier des gaz avec deux positions (marche avant et arrière) et une barre permettant de gouverner (le macaron sur une péniche). C’est presque comme pour une voiture, mais avec les roues directrices à l’arrière. C’est tout. Vous arrivez en vue de la première écluse, réduisez votre vitesse. Ne passez pas au point mort pour rentrer dans l’écluse, car vous ne seriez plus manœuvrant, mais mettez-vous sur le premier cran du levier des gaz. L’éclusage est une manœuvre simple et sans danger, dès lors que l’on respecte quelques règles élémentaires. Il se fait généralement sous la responsabilité de l’éclusier.
De toute façon ne vous inquiétez pas, avant de partir, vous aurez droit aux explications d’une personne de la base, d’une prise en mains du bateau, voir même d’un accompagnement pour passer la première écluse si celle-ci n’est pas trop loin.
Outre les éclusiers et vos confrères plaisanciers, souvent des étrangers et peu de Français malheureusement, vous rencontrerez au cours de votre voyage, des oiseaux du bord de l’eau, et peut-être le matin de bonne heure un chevreuil.
Et vous rencontrerez aussi des mariniers (bien que la navigation commerciale sur les canaux soit en voie de disparition) et surtout beaucoup de pêcheurs. Les mariniers sont des gens aimables, mais naviguer est leur gagne-pain, alors une règle absolue : ils ont toujours priorité sur vous.


Et maintenant dernier contrôle, tout le monde est à bord, alors contact. On enlève les amarres et en route pour une bonne navigation.


Sociétés de location de bateaux avec ou sans permis
Retourner en haut