Plaisance et Plaisanciers

Les New’s 2016



Jeudi 22 décembre 2016

A VENDRE : Projet prévu pour 2019


L’adresse du site Haropa (lien désactivé) : http://www.haropa-solutions.com/fr/immobilier-et-foncier
Accès au site de Seine Aval (lien désactivé) : http://www.operation-seineaval.fr/index.php/fr/
Accès direct au plan (lien désactivé) : http://176.31.233.151/carto_web/



Vous trouverez ci-joint la documentation technique du projet de vente et le plan
Jeudi 10 décembre 2016

Projet d’extension du port de Limay : concertation prolongée



Samedi 3 décembre 2016

Vallée de la Seine : Un port industriel


Les habitants


Accès à l’article du Parisien Val d‘Oise


Pour information

Ecologie : nom formé de deux racines grecques :
- "éco-" correspond au nom "oikos" qui signifie "la maison",
- " logie" correspond au nom "logos" qui signifie "le discours, la parole, la science". D’après son étymologie "écologie" signifie donc :
- le discours, la science de la maison.
Sur la même racine, "économie" :
- c’est une qualité qui consiste à réduire les dépenses et à ne dépenser que judicieusement.


Explication de texte

Ecoport => port écologique et/ou port économique. (On oublie le "Parc du Peuple de l’herbe juste à côté").
Ecopôle => un écopôle est un parc d’activités ayant pour but d’accueillir des éco-industries liées au développement durable (un port de plaisance n’est donc pas un pôle de développement durable pour certains politiques).
Subventions pour garantir la rentabilité => nos impôts pour un projet qui n’est pas rentable (30 millions d’euros).
Espère créer environ 200 emplois => des plans sur la comète ou une lettre au Père-Noël (c’est normal en décembre). Projet sans réelle visibilité économique.
Cohabitation ne peut pas exister => faux. Il suffit d’aller à Rouen dans la darse Saint-Gervais avec les cargos de mer.
Sortir les bateaux pour hivernage => au printemps où sont les bateaux, dans quel port de plaisance ? Quel tonnage maximum est-il prévu de pouvoir sortir ? Promesses politiques qui n’engagent que ceux qui les écoutent.


Pour conclure, lors de l’enquête publique le commissaire enquêteur a émis un avis défavorable.


Extrait de la réglementation applicable à Rouen au bassin Saint-Gervais.
Samedi 22 octobre 2016

Charles Hedrich a posé l’ancre à Carrières-sous-Poissy.
ll vient d’achever le premier tour de France à la rame.


Multi-recordman, Charles Hedrich a terminé le premier tour de France à la rame. Après cinq mois à bord de son bateau et 3000 km de périple, l’aventurier a posé ses rames à la marina du port St-Louis, à Carrières-sous-Poissy.
« J‘ai choisi de faire le tour de France à la rame car je cherchais une aventure à réaliser en France, se souvient Charles Hedrich. On a la chance d‘avoir un patrimoine fantastique, extrêmement varié et très sauvage ».
Après son périple, il a donc choisi de rentrer à bon port car le navigateur connaît bien les Yvelines. En mars 2012, il naviguait sur la Seine vers Le Havre, quand « un orage terrible a éclaté, on ne voyait rien ». L’aventurier a voulu rejoindre les berges quand il a aperçu l’entrée du port : « en entrant, j’al eu l’impression de rêver car c’est un site naturel exceptionnel ».
Après ce jour, Charles Hedrlch a fait de la marina de Carrières-sous-Poissy son port d‘attache. «
Depuis i’ai ramené mon bateau d’expédition, c’est ici que je |’ai réparé, j’y ai également préparé toutes mes expéditions », précise le sportif. A 58 ans, il ne compte pas s’arrêter en chemin. Si la prochaine expédition reste à déterminer, sa dernière est quant à elle bien fixée : « ce sera le 3 mars 2058, pour mes 100 ans ».


Charles Hedrich à la Nouvelle Marina Port Saint-Louis.
Mercredi 21 septembre 2016

Une route et une navette ferroviaire pour relancer l’activité du port de Bruyères-sur-Oise


Encore un projet surdimensionné. Maintenant l’objectif est de capter une partie du trafic de l’autoroute A1 pour le renvoyé sur la Francilienne (2,4M€ financé par les contribuables).



Vous trouverez ci-joint l’article du Parisien "Val d’Oise".
Mercredi 14 septembre 2016

Réouverture du magasin Accastillage Diffusion à Boulogne-Billancourt


Port Autonome de Paris : Délibération du conseil d’administration Séance du 5 février 2014

Ce document a été récupéré à l’adresse suivante (le lien a été désactivé) : http://www.haropaports.com/fr/publication-des-decisions?act-filter-t=2014


Vous trouverez ci-joint la délibération "qui enterre la Nouvelle Marina Port Saint-Louis".
Vendredi 9 septembre 2016

FEU VERT POUR LA MARINA (Le Parisien Val d’Oise)


Cette fois-ci le projet de grande Marina est sur le point d’aboutir. Au terme de l’enquête publique, le commissaire vient de rendre un avis nettement « favorable » concernant la création d’un port fluvial à L’Isle-Adam.



Vous trouverez ci-joint la coupure du journal "Le Parisien Val d’Oise".
Dimanche 05 juin 2016

Le 78 avec Valérie. La Marina accueille des péniches venant d’autres villes en déshérence sur la Seine => SOLIDARITE


Alors que très peu d’élus locaux défendent le maintien du port de plaisance de Carrières-sous-Poissy, la Présidente de la Région Île de France, Valérie Pécresse, souligne l’utilité de cette marina et salue la solidarité dont fait preuve Michel Gatta, le capitaine de ce port de plaisance menacé de disparition.










Jeudi 02, vendredi 03 et samedi 04 juin 2016

La Seine monte à Conflans Sainte-Honorine

Le niveau de la Seine, hier 2 juin 2016 à Conflans Sainte Honorine, le quai n’est pas encore submergé, mais cela ne devrait plus tarder longtemps encore. Les 03 et 04 juin 2016, le quai est submergé.


Jeudi 26 mai 2016

Vendredi 20 mai, France 3 Alpes était à Paris pour le départ de Charles Hedrich / 1er Tour de France à la rame.



Retrouvez son interview en intégralité ici. Reportage de Patricia Chalumeau.


Lundi 09 mai 2016

Charles Hedrich à la marina Saint-Louis mercredi 11 mai


Le mercredi 11 mai à partir de 14h30, le numéro 1 du sport aventure et parrain du Comité de soutien du port, Charles Hedrich, donnera une conférence de presse à la Nouvelle Marina Port Saint-Louis de Carrières-sous-Poissy (Avenue Vanderbilt).
Charles annoncera son nouveau défi qui débutera à partir du 20 mai : le 1er tour de France à la rame des voies navigables.
Nous comptons sur votre présence pour soutenir celui qui se bat à nos côtés depuis 2012 !
VENEZ NOMBREUX

Vous trouverez ci-joint le dossier presse de Charles.


Samedi 23 avril 2016

Réouverture du magasin Accastillage Diffusion à Boulogne-Billancourt


Accastillage Diffusion face au 36 Quai A. Le Gallo à 92100 Boulogne-Billancourt est de nouveau ouvert.
Un SMS est en train d’avertir les clients habituels depuis cette semaine et le numéro de téléphone n’est plus aux abonnés absents.
Tél : +33 (0)1 46 99 98 50 Fax : +33 (0)1 73 79 07 69


Mardi 05 avril 2016

Règles de sécurité plus exigeantes pour les bateaux de plaisance fluviaux


Entré en vigueur le 1er avril 2016, l’arrêté du 10 février 2016 "relatif au matériel d’armement et de sécurité des bateaux de plaisance naviguant ou stationnant sur les eaux intérieures" abroge et remplace le précédent arrêté de 2012. Le nouveau texte est applicable aux bateaux de plaisance de plus de 2,50m et de moins de 20m. Principale innovation :
Il élargit considérablement la liste des "eaux intérieures exposées" pour lesquelles il impose de nouvelles règles de sécurité, et notamment, l’obligation de dispositifs de repérage lumineux étanches... (suite de l’article sur Fluvialnet)


Mercredi 16 mars 2016

Accastillage Diffusion a cessé son activité à Boulogne-Billancourt


Pour votre information, Accastillage Diffusion, à Boulogne Billancourt (Espace Mazura), a cessé toute activité. Au téléphone, il ne reste qu’un message enregistré : « ce numéro n’est plus en service ». Les magasins les plus proches de l’Ouest parisien maintenant sont ceux de Saint Valery en Caux, Le Havre, Deauville ou Ouistreham. Pour l’est parisien le magasin le plus proche est celui du Mesnil-St-Père (entre Troyes et Bar-sur-Aube). Cet arrêt est-il définitif ou temporaire ?


11 février 2016

Bientôt la fin de la navigation sous pavillon étranger


Plusieurs points de ce texte touchent au nautisme. A commencer par la lutte contre le « dumping de sécurité » du pavillon belge.
En Belgique en effet, la réglementation y est moins contraignante qu’en France en terme d’équipements de sécurité ce qui a poussé nombre de Français a y immatriculer leur bateau, naviguant du coup sous pavillon belge. A l’avenir, ...
Pour lire la suite...


Retourner en haut